La vigilance s’impose par ces chaleurs déjà précoces. Simon surveille le bon fonctionnement de l’arrosage et répare au fur et à mesure les fuites ou les goutteurs bouchés, soit 4h de travail par jour…quand même.